­

L'Acte de consécration de l'homme

La Communauté des chrétiens célèbre le sacrement de l’Eucharistie (la « messe ») sous une forme renouvelée appelée « l’Acte de consécration de l’homme ».

Cet Acte de consécration s’accomplit en quatre étapes, chacune d’elle révélant sous une forme visible l’archétype spirituel du culte chrétien :

  • la lecture de l'Évangile fait entendre la parole de Dieu ;
  • à l'Offertoire, les fidèles font offrande à Dieu de leur âme sous les espèces sacramentelles du pain et du vin ;
  • par la Transsubstantiation, le Christ s’unit au pain et au vin ;
  • en recevant le pain et le vin transsubstantiés, les fidèles sont en Communion avec le Christ par Son corps et Son sang.

Le Christ est devenu homme pour donner une nouvelle vie à toute la création, et pour que les hommes retrouvent en eux la présence salvatrice de Dieu. Par l’Acte de consécration de l’homme, Il continue de déployer cette force salvatrice.

Vivre à l’autel les neuf temps de fête de l’année liturgique (l’Avent, Noël, l’Épiphanie, le temps de la Passion, Pâques, l’Ascension, la Pentecôte, la Saint-Jean et la Saint-Michel) permet de se lier au fil du temps et des saisons aux mystères de l’Incarnation, de la Résurrection et de la sanctification ; ces temps de fête, année après année, forment un authentique chemin d’initiation.

 

Pour approfondir :