Les Sacrements

Sept sacrements sont conférés par la Communauté des chrétiens :

  • L'Acte de consécration de l'homme (ou sacrement de l’Eucharistie) est la base et le centre de la vie sacramentelle.
  • Par le Baptême, l’enfant est placé sous l’égide bénissante de la sainte Trinité, et il est accueilli dans la Communauté du Christ.
  • La Confirmation (célébrée vers l’âge de quatorze ans) confère au jeune la force de mener sa vie dans l’Esprit du Christ.
  • Le Mariage bénit la communauté de vie d’un homme et d’une femme qui veulent vivre ensemble en union avec le Christ.
  • L'Extrême-onction permet au mourant de franchir le seuil en la paix du Christ.
  • L'Entretien sacramentel renouvelle le sacrement de la Confession. Celui qui sollicite cet Entretien sacramentel confie au Christ sa propre situation de vie ; il reçoit en retour les forces spirituelles qui lui permettent d’accomplir son destin.
  • Enfin, l'Ordination sacerdotale confère à ceux qui la reçoivent le pouvoir d’exercer leur prêtrise.

À travers les sacrements, le Christ accompagne et nourrit notre existence terrestre.

« Le culte chrétien et les sacrements sont pratiqués dans la Communauté des chrétiens sous une forme renouvelée et adaptée à l’évolution de la conscience humaine. Le culte et les sacrements devront être, à l’avenir, plus que des moments d’élévation, d’adoration ou de catéchèse ; ils doivent devenir pour nous une source d’expériences susceptibles de nous rapprocher de la réalité du monde spirituel. Il fut un temps où ce rapprochement se faisait plus inconsciemment, par la simple piété des fidèles ; de nos jours, où la piété et la foi ne sont plus des données courantes, l’accès au culte et aux pratiques religieuses doit être reconquis ; la vie religieuse, dans sa totalité et dans chacun de ses détails, doit être perméable non seulement à la piété, mais à la connaissance approfondie, à la pensée. Le renouveau du christianisme offre à présent cette possibilité. L’expérience religieuse – en particulier par le culte et les sacrements –, rend possible une nouvelle approche du monde et des êtres spirituels. »
Hans-Werner Schroeder, L’Homme et les anges, éditions Iona.

 

Pour approfondir :